Programme de la formation

Programme de la formation

Cliquer ici pour télécharger le programme de la formation

**********

Près de 16 heures d’ateliers dans chaque combinaison de langues
Le volet français et le volet anglais comprendront chacun plus de 16 heures de formation : six heures et 15 minutes le lundi, six heures le mardi et trois heures et 30 minutes le mercredi matin.

Dimanche 2 août 2015

17h  19h
Cocktail de bienvenue à Chantilly

À compter de 19h
Soirée libre pour dîner à l’un des restaurants de Chantilly (cafés, restaurants) ou explorer les environs


Lundi 3 août 2015

7h30 8h15
Inscription à l’Hippodrome

8h15
Allô, docteur Termino ? Le mot du jour
Présentation sur un mot épineux

8h30 – 10h30
Joute en>fr
François Lavallée + Dominique Jonkers, co-modération

10h30 – 11h
Pause

11h – 12h15
Resserrer la trame : recourir aux verbes condensés (Marc Lambert)
Parfois égaré par les méandres expressifs de l’anglais, le traducteur dilue alors le propos à outrance. À quoi bon se perdre en longues circonlocutions, en détours alambiqués, en tortueuses propositions relatives, en interminables phrases à tiroirs? Pensez à résumer sous forme verbale l’action évoquée : au lieu d’user de périphrases, allez droit au but.

Expanding, condensing, axing, replacing: your call (yes, yours) (Chris Durban)
Translation choices shape style and flow, but don’t stop there. Think culture-centric content: what can your foreign-language readers be expected to understand? Where will they need help—and how, exactly, can and should content be reframed and possibly replaced specifically for them? A client brief is essential, but often doesn’t go far enough: expert translators have a proactive role to play in finding elegant solutions and pitching these successfully to customers. Examples and exercises.

12h15 – 14h
Pause déjeuner

14h – 15h30
Le cache-cache des causes et des conséquences (Dominique Jonkers)
L’homo sapiens doit en partie son développement à sa capacité à construire le raisonnement, à détecter les causes et deviner les conséquences. Virgile, déjà, l’affirmait : « Felix qui potuit rerum cognoscere causas ». Heureux celui qui peut pénétrer les causes profondes des choses. À chaque instant, nous tentons de comprendre, d’expliquer, de créer des liens logiques.
Comment exprimer élégamment la cause et la conséquence ? Comment détecter la cause ou la conséquence dans un texte lorsqu’elle s’exprime dans la discrétion ? Quels pièges éviter ? Avez-vous parfois le sentiment d’utiliser toujours les mêmes formulations ? Voici quelques idées qui vous aideront à sortir de l’ornière.

Grace & Elegance in a Call for Tenders. Whod’ve thunk? (Grant Hamilton)
Just because the subject matter is dry beyond belief is no reason to make it worse. This workshop is a hands-on case study of an actual call for tenders for an actual hospital construction project. We’ll spend the first 45 minutes examining selected passages as a group to identify ways to make them more reader-friendly. We’ll then break into smaller groups to try our hand at a few additional excerpts in need of your handiwork.

15h30 – 15h45
Pause

15h45 – 17h15
Yoga syntaxique I (François Lavallée)
Les francophones ont tendance à se plaindre du manque de souplesse de leur langue par rapport à l’anglais. Pourtant, quand on y regarde de près, on constate que le français est plus flexible que l’anglais en ce qui concerne l’ordre des mots. Nous verrons ici quelques procédés sous-utilisés par les traducteurs qui permettront à ceux-ci de redonner à leurs phrases une saine souplesse… avec en prime un message plus clair!

Changing hats (Ros Schwartz)
Four eyes are better than two, but when the pressure’s on, there isn’t always the time for to-ing and fro-ing with a reviser. So we need to swap our translator’s hat for that of an editor. Using concrete examples, this practical session focuses on the revision process, offering tips and tricks for self-editing.

À compter de 17h30
Soirée libre


Mardi 4 août 2015

7h30 – 8h15
Inscription

8h15
Allô, docteur Termino ? Le mot du jour
Présentation sur un mot épineux

8h30 – 10h30
Joute fr>en
Chris Durban + Grant Hamilton, modération Ros Schwartz

10h30 – 11h
Pause

11h – 12h15
Traduire pour le monde de l’entreprise, c’est traduire des idées, mais c’est surtout com-mu-ni-quer ! (Dominique Jonkers)
Communiquer un message, un style, et bien souvent une intention. Très souvent, l’entreprise ne veut pas tant informer que convaincre, et même pousser à l’action. Si la traduction est alambiquée, artificielle, illisible, voire absconse, le lecteur se cabrera et passera à autre chose ; l’investissement en communication sera perdu. Trop de textes traduits se reconnaissent à des lieues à la ronde. Tics de traducteurs, calques, emprunts, décalages syntaxiques : nous connaissons tous les travers à éviter. Voici quelques aide-mémoire et astuces simples pour y arriver.

Achieving employee buy-in… in translation (Chris Durban)
For companies expanding overseas, translating corporate values and mission statements is one way to connect with staff at new acquisitions or foreign subsidiaries. Yet many of these carefully crafted texts have the opposite effect in translation—flat, uninspired alignments of distinctly foreign notions that are easily ignored. Or—even worse—parodies packed with business buzzwords that trigger an immediate disconnect. This session looks at some examples and strategies for getting foreign teams on board through translated texts.

12h15 – 14h
Pause déjeuner

14h – 15h30
Savoir éviter les cascades de « et » : techniques utiles (Marc Lambert)
L’anglais affectionne les « and », mis au service de divers usages (énumération et coordination, mais aussi causalité et chronologie). Mais en français, la surabondance de « et » irrite. Elle signale à l’occasion un défaut d’ordonnancement ou d’explicitation des liens logiques. Alors, soyons cartésiens : substituons à la juxtaposition une mise en structure.

Partners in Crime (Ros Schwartz, Dominique Manotti)
A hands-on translation workshop with the active involvement of crime fiction writer Dominique Manotti. We’ll be working on an excerpt from her latest novel, Or Noir (Gallimard), and she’ll be happy to discuss the translation issues that arise. The passage will be sent out in advance to give you plenty of time to prepare. (And do read the book too, it’s terrific!)

15h30 – 15h45
Pause

15h45 –17h15
Yoga syntaxique II (François Lavallée)
Les francophones ont tendance à se plaindre du manque de souplesse de leur langue par rapport à l’anglais. Pourtant, quand on y regarde de près, on constate que le français est plus flexible que l’anglais en ce qui concerne l’ordre des mots. Nous verrons ici quelques procédés sous-utilisés par les traducteurs qui permettront à ceux-ci de redonner à leurs phrases une saine souplesse… avec en prime un message plus clair !

Hunting Down Gallicisms of Style & Syntax (Grant Hamilton)
Some gallicisms are easy to spot and eliminate. Others, however, lurk undetected, causing the text to twitch and stumble in subtle and unbecoming ways. This workshop will shine the light on less-identifiable gallicisms of style and syntax that, if left unchecked, can make your translation sound stilted, or perhaps just a little odd.

À compter de 17h30
Dîner de gala (en option). Informations à venir !


Mercredi 5 août 2015

8h15
Allô, docteur Termino ? Le mot du jour
Présentation sur un mot épineux

8h30 – 10h30
Révision commentée : au-delà de la fidélité, fluidité et naturel (Marc Lambert)
Le respect du premier commandement du traducteur (« Fidèle tu seras ») ne suffit pas à garantir la qualité d’un texte, tant s’en faut. Ensemble, nous passerons en revue la première version d’une traduction pour en analyser les faiblesses et voir comment en améliorer la tenue, par diverses interventions, appuyées sur des recherches et des validations.

Anglais TBD

10h30 – 11h
Pause

11h – 12h15
À contre-courant : pour des traductions encore plus idiomatiques
Une session conjointe pour francophones et anglophones afin de clôturer en beauté notre programme de formation.
Avez-vous déjà jeté un coup d’œil aux tournures choisies par vos homologues de l’autre langue ? L’exercice peut s’avérer très révélateur ! Vous tomberez assurément sur des mots que vous avez toujours du mal à rendre, mais puisqu’ils se trouvent dans des textes traduits, vous pouvez consulter la version originale.
Au cours de cet atelier, nous tenterons de deviner la formulation originale à partir de phrases traduites en anglais et en français. Il s’agit d’une excellente manière de découvrir des traductions idiomatiques aux perpétuels casse-têtes qui hantent nos nuits blanches.

12h15 – 13h
Table ronde
Conseils des formateurs, retours des stagiaires, conclusions

Advertisements